DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveau drame humain en mer Egée

Vous lisez:

Nouveau drame humain en mer Egée

Nouveau drame humain en mer Egée
Taille du texte Aa Aa

Ce naufrage est le plus meurtrier en mer Egée depuis l'accord UE-Turquie conclu il y a deux ans dans le but de tarir les arrivées de réfugiés en Europe en provenance des côtes turques.

Seize corps, dont ceux de six enfants, ont été repêchés au large de l'île d'Agathonissi, dans le sud-est de la mer Égée, selon la radio publique Ert.

La police portuaire a chiffré à trois les disparus, sur la base du récit des seuls rescapés, deux femmes et un homme, qui ont pu gagner la côte. Ils ont été transférés sur l'île proche de Samos, où leurs témoignages sont attendus pour connaître plus de détails sur les victimes et les circonstances du naufrage.

"Nous ne pouvons, ni ne devons nous habituer à ce que des personnes, des enfants, soient perdus en mer Égée", a réagi le ministre grec à la Politique migratoire, Dimitris Vitsas. La solution passe par "l'ouverture de routes et des procédures sûres pour les réfugiés et les migrants et la lutte contre le trafic", a-t-il ajouté.

Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés a lancé un appel similaire dans un communiqué, déplorant que 500 personnes soient mortes ou aient disparu en mer Égée depuis deux ans. Plus d'un millier de migrants, dont beaucoup d'enfants, s'étaient déjà noyés dans l'étroit chenal de la mer Egée orientale lors du grand exode de 2015 et 2016.