DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Nouvelle-Calédonie : le référendum fixé au 4 novembre

euronews_icons_loading
Nouvelle-Calédonie : le référendum fixé au 4 novembre
Taille du texte Aa Aa

En décembre dernier, le Premier ministre Édouard Philippe se rendait en Nouvelle-Calédonie pour "accompagner l’archipel français jusqu’au référendum". Ce référendum d’autodétermination a été fixé au 4 novembre. Les élus du Congrès de Nouvelle-Calédonie ont tranché ce lundi lors d’une séance marquée par un débat houleux sur l’histoire de la colonisation.

Car si la date en elle-même a fait consensus, le contenu du texte n’a lui pas été adopté à l’unanimité. Il a été voté par la droite indépendantiste, soit 38 voix, alors que 14 élus issus de la droite non-indépendantiste s’y sont opposés, dénonçant « la repentance coloniale » contenue, selon eux, dans l’exposé des motifs.

Dans quelques mois, les Calédoniens décideront donc s’ils souhaitent accéder à la pleine souveraineté. Un moment historique sur le "Caillou", puisqu’il achèvera une réflexion initiée il y a trente ans lors de la signature des accords de Matignon puis affirmée en 1998 avec l’accord de Nouméa.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.