DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Catalogne : la tentation de la grève générale

Vous lisez:

Catalogne : la tentation de la grève générale

Catalogne : la tentation de la grève générale
@ Copyright :
REUTERS/Albert Gea
Taille du texte Aa Aa

En réaction à l'arrestation de Carles Puigdemont, des milliers de militants indépendantistes catalans ont affronté la police à Barcelone ce dimanche soir. Ils ont tenté d'approcher la préfecture à l'appel d'un groupe radical, les Comités de défense de la République. Une cinquantaine de personnes ont été légèrement blessées.

Plus tôt dans l'après-midi un cortège plus calme, convoqué par l'Assemblée nationale catalane, défilait sur un des principaux boulevards de Barcelone.

« Je ressens un mélange de rage, de tristesse, de peur, de déception », confie une manifestante. « Nous sommes sans défense devant ce qui se passe en Catalogne. Et l'opinion publique espagnole reste silencieuse. »

« Je pense que la plupart des gens réunis ici sont en faveur d'une grève générale, une grève illimitée », explique un Catalan pro-indépendance. « Face à la répression, on ne peut que prendre la rue, paralyser le pays, prendre ses infrastructures et les médias. »

Attendre, encore, ou déclencher une grève générale. Les Catalans vont devoir choisir comment réagir face au rouleau compresseur de la justice espagnole.