EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Diplomates russes : au moins 120 expulsions dans 25 pays

Diplomates russes : au moins 120 expulsions dans 25 pays
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

25 pays ont décidé d'expulser au moins 120 diplomates russes après l'empoisonnement à l'arme chimique d'un ex-espion vivant au Royaume-Uni.

PUBLICITÉ

C'est la plus importante expulsion de diplomates russes de l'histoire et elle est coordonnée.

Vingt-quatre pays au total ont décidé d'expulser environ 102 fonctionnaires russes en représailles contre Moscou après l'empoisonnement au Royaume-Uni d'un ancien espion russe et de sa fille.

Mardi, l'Irlande et la Belgique se sont jointes au mouvement en annonçant à leur tour l'expulsion de plusieurs diplomates.

Par solidarité avec Londres, 17 pays de l'Union européenne s'apprêtent donc à expulser une vingtaine de fonctionnaires russes en plus des 23 diplomates déjà expulsés du Royaume-Uni.

A eux seuls, les Etats-Unis en ont renvoyé 60.

Bruce Fein, avocat américain spécialiste du droit international : "Je pense que nous nous dirigeons vers une guerre froide, comme à l'époque de la crise des missiles cubains, si vous voulez, et cela donnera lieu à des relations très conflictuelles. Je ne vois actuellement aucun autre endroit sur la planète, y compris en Syrie ou en Iran où les États-Unis et la Russie risquent à ce point de s'opposer l'un à l'autre."

Tout en niant avoir orchestré l'empoisonnement de Sergueï Skripal, Moscou a de nouveau dénoncé mardi une "provocation" et a promis à son tour de riposter.

Pour les enquêteurs Britanniques, la Russie est bien à l'origine de cette affaire. La substance utilisée constitue une véritable agression à l'arme chimique aux yeux de la communauté internationale.

Avec Agence

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Moscou ordonne l'expulsion de 50 diplomates

Moscou expulse à son tour 60 diplomates américains

Diplomates russes : Lavrov dénonce "un chantage colossal"