DERNIERE MINUTE

Diplomates russes : au moins 120 expulsions dans 25 pays

Diplomates russes : au moins 120 expulsions dans 25 pays
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est la plus importante expulsion de diplomates russes de l'histoire et elle est coordonnée.

Vingt-quatre pays au total ont décidé d'expulser environ 102 fonctionnaires russes en représailles contre Moscou après l'empoisonnement au Royaume-Uni d'un ancien espion russe et de sa fille.

Mardi, l'Irlande et la Belgique se sont jointes au mouvement en annonçant à leur tour l'expulsion de plusieurs diplomates.

Par solidarité avec Londres, 17 pays de l'Union européenne s'apprêtent donc à expulser une vingtaine de fonctionnaires russes en plus des 23 diplomates déjà expulsés du Royaume-Uni.

A eux seuls, les Etats-Unis en ont renvoyé 60.

Bruce Fein, avocat américain spécialiste du droit international : "Je pense que nous nous dirigeons vers une guerre froide, comme à l'époque de la crise des missiles cubains, si vous voulez, et cela donnera lieu à des relations très conflictuelles. Je ne vois actuellement aucun autre endroit sur la planète, y compris en Syrie ou en Iran où les États-Unis et la Russie risquent à ce point de s'opposer l'un à l'autre."

Tout en niant avoir orchestré l'empoisonnement de Sergueï Skripal, Moscou a de nouveau dénoncé mardi une "provocation" et a promis à son tour de riposter.

Pour les enquêteurs Britanniques, la Russie est bien à l'origine de cette affaire. La substance utilisée constitue une véritable agression à l'arme chimique aux yeux de la communauté internationale.

Avec Agence

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.