DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le scandale Facebook au Parlement britannique

Vous lisez:

Le scandale Facebook au Parlement britannique

Le scandale Facebook au Parlement britannique
Taille du texte Aa Aa

Le lanceur d'alerte qui a révélé le siphonnage massif des données de Facebook pour favoriser l'élection de Donald Trump a été auditionné mardi par des députés au Royaume-Uni. Christopher Wylie intéresse d'autant plus les Britanniques que le pillage qu'il dénonce aurait aussi servi à influencer les votes en faveur du Brexit.

Selon lui, l'entreprise Cambridge Analytica, pour laquelle il travaillait, avait tout intérêt à encourager les Britanniques à quitter l'Union européenne.

Le scandale des données détournées par Cambridge Analytica a déjà fait perdre 80 milliards d'euros à Facebook sur les marchés boursiers. Une hécatombe... en attendant d'éventuelles sanctions.

Lundi, la puissante Commission fédérale américaine du Commerce a confirmé avoir ouvert une enquête, malgré les excuses du PDG de Facebook.

Mark Zuckerberg a en outre été sommé de répondre aux questions de la Commission européenne dans les quinze jours.

Avec Agences