EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Mort de Linda Brown, symbole de la lutte contre la ségrégation raciale

Mort de Linda Brown, symbole de la lutte contre la ségrégation raciale
Tous droits réservés 
Par Sandrine Delorme avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le refus de son inscription dans une école publique blanche du Kansas avait débouché sur l’interdiction de la ségrégation scolaire aux Etats-Unis.

PUBLICITÉ

Linda Brown est décédée à l'âge de 76 ans. Grâce au long combat mené par son père pour l'inscrire dans une école réservée aux blancs, elle était devenue un symbole de la lutte contre la ségrégation raciale. 

En 1951, son père veut l'inscrire dans une école proche du domicile familial, réservée aux Blancs. Elle est refusée et forcée d'aller dans une école noire. Suite à la plainte de son père, en 1954, la cour suprême des Etats-Unis jugeait à l'unanimité que la ségrégation scolaire était contraire à la Constitution.

A l'époque, la plupart des Etats du Sud avait encore la possibilité de séparer ainsi les élèves noirs et blancs.

Linda Brown était par la suite devenue enseignante et donnait également des cours de piano tout en travaillant avec sa soeur à la Brown Foundation, fondée en 1988 pour poursuivre la lutte contre les ségrégations.

Soixante-quatre ans après l'arrêt historique de la Cour suprême des Etats-Unis en 1954 interdisant la ségrégation scolaire, intitulé "Brown v. Board of Education" (Brown contre le Bureau de l'éducation de Topeka), le pays reste toutefois marqué par la discrimination, le racisme et les tensions raciales.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"