Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les obsèques de Stephen Hawking

REUTERS/Henry Nicholls
REUTERS/Henry Nicholls
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les obsèques de cet athée convaincu se sont déroulées dans l'intimité de l'église St Mary the Great de l'université de Cambridge, à deux pas du Gonville and Caius College où il a travaillé pendant plus de 50 ans.

Stephen Hawking, réputé pour ses travaux sur l'univers, est décédé chez lui à Cambridge le 14 mars à l'âge de 76 ans, suscitant une pluie d'hommages rarement égalée pour un scientifique, de la reine Elizabeth II à l'ancien président américain Barack Obama.

L’astrophysicien avait défié les prédictions selon lesquelles il n'avait que quelques années à vivre après avoir développé très jeune une maladie neurodégénérative paralysante, la sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot, diagnostiquée en 1964. La maladie l'avait progressivement privé de sa mobilité et confiné dans un fauteuil roulant, presque complètement paralysé et incapable de parler sauf à travers son emblématique synthétiseur vocal.

Après ces obsèques privées, un hommage plus large lui sera rendu le 15 juin prochain, lorsque ses cendres seront inhumées à l'abbaye de Westminster, à Londres, un hommage réservé aux plus grands, aux côtés d'un autre géant des sciences, Isaac Newton.

L'abbaye de Westminster accueille notamment les dépouilles des rois et reines ainsi que des hommes et femmes célèbres.