PUBLICITÉ

Rome tance Paris après une opération policière française

Rome tance Paris après une opération policière française
Tous droits réservés REUTERS/Kepa Fuentes
Tous droits réservés REUTERS/Kepa Fuentes
Par Anne-Lise Fantino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les fonctionnaires de police ont fait irruption dans un local dédié aux soins prodigués aux migrants, en gare de Bardonecchia, côté italien, pour faire pratiquer un test urinaire à un passager nigérian.

PUBLICITÉ

L'Italie hausse le ton, après un contrôle des douanes françaises sur son territoire qui a suscité de vives  critiques.

Vendredi soir, cinq policiers ont fait irruption dans un local de la gare frontalière de Bardonecchia, occupé par une ONG qui fournit des soins aux migrants, pour qu'un passager nigérian du TGV Paris-Milan réalise un test urinaire d'analyse de stupéfiants. Une intrusion jugée inacceptable côté italien.

"Je suis déçu, parce qu'ils ne peuvent pas agir de cette manière, comme des éléphants dans un magasin de porcelaine, surtout dans un magasin qui n'est pas le leur", estime Francesco Avato, maire de Bardonecchia. "Ils peuvent agir à leur guise en France, et à d'autres endroits, mais pas dans un lieu dédié à un travail extrêmement sensible, qui doit être mené sereinement". Le ministère italien des affaires étrangères a sommé Paris de s'expliquer. Samedi, les autorités françaises ont jugé cette intervention "légale", et affirmé que les policiers avaient demandé l'autorisation d'entrer dans les lieux. Les représentants des deux pays doivent se rencontrer à Turin 16 avril prochain pour évoquer ce dossier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Bardonecchia : l'Italie veut entendre les douaniers français

La France met l'Italie en colère

Lampedusa débordée après avoir accueilli plus de 1000 migrants en une journée