DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grève : l'ombre de mai 68 ?

Vous lisez:

Grève : l'ombre de mai 68 ?

Grève : l'ombre de mai 68 ?
Taille du texte Aa Aa

Au deuxième jour de la grève des cheminots certains s'interrogent sur l'ampleur que peut prendre le mouvement alors que des appels à la convergence des luttes se font entendre. Etudiants et personnels hospitaliers ont parfois grossi les rangs des cortèges. Les Français ont en mémoire les grandes grèves de 1995 et la paralysie du pays. Certains agitent même le souvenir de mai 68.

De tels scénarios sont-il envisageables aujourd'hui ?

Pour l'historien Christian Chevandier tout repose sur la popularité du mouvement. Pour lui, la contagion de la grogne à d'autres secteurs n'est pas impossible mais rien n'est certain.

"En mai 68 on nous a beaucoup parlé ds étudiants mais n'exagérons pas. Ce ne sont pas les étudiants qui ont paralysé le pays mais c'est bien l'ensemble du monde du travail, du secteur privé aussi bien que du secteur public. Tout dépend de la manière dont va s'élargir le mouvement", explique-t-il.

Notre spécialiste évoque notamment les problèmes de la fonction publique hospitalière où la tradition de lutte sociale est bien ancrée depuis 4 décennies. Reste qu'il est aujourd'hui difficile de prédire la suite de la contestation et ses conséquences politiques. La reprise du travail jeudi et la reprise de la grève dimanche seront des moments cruciaux.