DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Park Geun-hye, l'ex-présidente de Corée du Sud, condamnée à 24 ans de prison

Vous lisez:

Park Geun-hye, l'ex-présidente de Corée du Sud, condamnée à 24 ans de prison

Park Geun-hye, l'ex-présidente de Corée du Sud, condamnée à 24 ans de prison
@ Copyright :
REUTERS/Kim Hong-Ji
Taille du texte Aa Aa

L'ex-présidente sud-coréenne Park Geun-Hye a été condamnée à 24 ans de prison. Ce vendredi, un tribunal de Séoul a rendu sa décision, dans l'affaire de corruption qui avait conduit à la destitution et à l'arrestation de la cheffe de l'Etat, en mars l'an dernier.

La justice l'a reconnue coupable de corruption, abus de pouvoir et coercition. D'après un magistrat, l'ancienne dirigeante a forcé des entreprises à verser plus de 17 millions d'euros à deux fondations, contrôlées par l'une de ses amies, qui a écopé de son côté d'une peine de vingt ans d'emprisonnement.

Des sommes dont Park Geun-Hye a en partie bénéficié. Des manifestants sont cependant venus soutenir la fille de l'ancien dictateur Park Chung-Hee, qui devra aussi s'acquitter d'une amende de treize millions d'euros..

Première femme élue présidente en Corée du Sud, Mme Park a été destituée et arrêtée en mars 2017 pour toute une série de soupçons de corruption et d'abus de pouvoir qui ont de nouveau illustré les liens malsains entre le pouvoir politique et les grands conglomérats.