DERNIERE MINUTE

UE-Facebook : l'heure des explications

UE-Facebook : l'heure des explications
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Jusqu'à 2.7 millions de personnes en Europe ont pu être concernées par la fuite des données utilisateur privées de Facebook via la société Cambridge Analytica, c'est qu'a annoncé ce vendredi la Commission européenne, transmettant ainsi une information communiquée par le réseau social.

"il va falloir de nouvelles discussions avec Facebook sur les changements à apporter, a déclaré le porte-parole de la Commission européenne. Et cela dans le contexte de l'arrivée de nouvelles règles européennes de protection de données et la question plus large du processus démocratique. En début de semaine, un coup de téléphone est prévu entre le commissaire européen et la présidente de Facebook".

De son côté, Sheryl Sandberg, la CEO de Facebook, a admis ce vendredi que sa société avait fait preuve de "laxisme" en ne vérifiant pas que Cambridge Analytica avait bien effacé les données qui devaient être utilisées plus tard par l'équipe de campagne de Donald Trump.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.