DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les plans du nouveau patron de Volkswagen

Vous lisez:

Les plans du nouveau patron de Volkswagen

Les plans du nouveau patron de Volkswagen
Taille du texte Aa Aa

Tourner la page du Dieselgate. Telle est la difficile mission du nouveau patron du groupe Volkswagen, Herbert Diess, nommé en remplacement de Matthias Müller, débarqué jeudi.

Le PDG du premier constructeur automobile mondial a présenté sa vision, ce vendredi à Wolfsbourg, pour faire entrer le groupe dans la mobilité de demain. "Il s'agit d'approfondir le changement, et pas d'une révolution", a d'emblée fait savoir l'Allemand de 60 ans.

"La base de notre développement, c'est notre conviction, est qu'un groupe aminci doit diriger des marques fortes. Voilà sur quoi travaille la nouvelle structure de management du groupe Volkswagen", a-t-il expliqué.

Le groupe va se restructurer en six branches, créer une entité dédiée à la Chine et préparer l'entrée en bourse de sa division poids lourds.

Surtout, il va répartir ses 12 marques en trois groupes : "Volume", avec Volkswagen, Seat et Skoda. "Premium", autour de la marque Audi et "Superpremium", comprenant Porsche, Bentley, Bugatti et Lamborghini.

Herbert Diess prend les rênes d'une entreprise gravement salie par le Dieselgate. Elle a admis en 2015 avoir trafiqué 11 millions de ses voitures diesel pour fausser les nivaux d'émissions toxiques.

Le groupe semble déjà sorti de la crise : il a vu son bénéfice net doubler l'an dernier à plus de 11,35 milliards d'euros.