Cuba se prépare à l'après Castro

Cuba se prépare à l'après Castro
Tous droits réservés  REUTERS/Alexandre Meneghini
Par Anne-Lise Fantino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le successeur de Raul Castro doit être désigné d'ici jeudi par l'assemblée nationale cubaine, mais le numéro deux du régime, Miguel Diaz Canel, est fortement pressenti.

PUBLICITÉ

C'est un changement dans la continuité qui devrait se produire à Cuba. Le nom du successeur de Raul Castro doit être connu d'ici ce jeudi.

Mais sans surprise, c'est celui de Miguel Diaz-Canel, le numéro 2 du régime, qui est attendu. Un civil de 57 ans, qui représente régulièrement son gouvernement sur la scène internationale.

L'assemblée nationale cubaine, issue des législatives du mois dernier, se réunit dès ce mercredi et pendant deux jours, pour élire le Président de l'exécutif.

Une transition historique, qui mettra un terme à près de 60 ans de pouvoir entre les mains du clan Castro, mais qui relève davantage du symbole.

"Les Cubains attendent sans surprise le nom de leur nouveau Président", explique Héctor Estepa, journaliste pour Euronews. "Ils soulignent que c'est la première fois depuis des décennies qu'ils seront dirigés par quelqu'un qui ne porte pas le nom de Castro, mais excluent tout changement immédiat, et pensent qu'il faudra des mois pour appliquer une nouvelle politique. Cependant, ils voient comme un point positif l'arrivée au pouvoir de la génération née après la Révolution de 1959".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'héritage persistant du castrisme

Qui est vraiment Miguel Diaz-Canel ?

Moscou et La Havane vont enquêter ensemble sur le recrutement de jeunes Cubains dans l'armée russe