DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet Trump-Kim : Mike Pompeo en Corée du Nord

Vous lisez :

Sommet Trump-Kim : Mike Pompeo en Corée du Nord

Sommet Trump-Kim : Mike Pompeo en Corée du Nord
Taille du texte Aa Aa

Il n'y a pas que l'accord nucléaire iranien qui agite les Américains, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo est arrivé à Pyongyang en Corée du nord, une visite non annoncée, la deuxième en à peine quelques semaines, mais sa première en tant que secrétaire d'Etat pour préparer le tête à tête inédit entre son président Donald Trump et le dictateur nord-coréen Kim Jong-un.

Une tâche qui s'avère d'autant plus complexe après le retrait de Trump de l'accord conclu en 2015 avec l'Iran sur son programme nucléaire. A présent, il sera plus difficile de convaincre Kim Jong-un de renoncer à ses armes atomiques.

"Nous pensons que les relations avec la Corée du Nord sont en train de se construire", a déclaré M. Trump à la Maison Blanche dans une allocution télévisée. "Nous verrons ce que tout cela va donner. Peut-être que cela ne donnera rien. Mais cela pourrait être une grande chose pour la Corée du Nord, la Corée du Sud et le monde entier".

Cette visite survient aussi alors que les rumeurs de libération imminente de trois ressortissants Américains qui sont détenus en Corée du Nord se multiplient.

Les tenants et aboutissants d'un éventuel accord sont loin d'être clairs cependant.

La détente occasionnée par les Jeux Olympiques d'hiver organisés en Corée du Sud tranche totalement avec la situation tendue vécue par la péninsule il y a encore quelques mois. Trump et Kim échangeaient alors insultes personnelles et menaces apocalyptiques en raison des ambitions balistiques et nucléaires de Pyongyang.

Lors d'un sommet rarissime le mois dernier dans la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule, M. Kim et le président sud-coréen Moon Jae-in ont réaffirmé leur engagement derrière un "objectif commun", la "dénucléarisation totale" de la péninsule.