DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : les policiers et militaires, premiers à voter

Vous lisez :

Irak : les policiers et militaires, premiers à voter

Irak : les policiers et militaires, premiers à voter
Taille du texte Aa Aa

Qu'ils soient policiers ou soldats, ils n'échappent pas aux fouilles devant les bureaux de vote... Deux jours avant le reste des Irakiens, près d'un million de membres des forces de sécurité, de militaires et de combattants étaient appelés à voter ce jeudi pour renouveler le parlement. Ce sont les premières législatives depuis la victoire des forces gouvernementales face à l’État islamique.

Si le groupe djihadiste a perdu son territoire en Irak, il n'en menace pas moins de semer la terreur pendant ces élections, d'où un dispositif de sécurité renforcé.

Les Irakiens, dont le pays est l'un des plus corrompus au monde, ont soif de renouvellement, mais seulement 20% des quelque 7000 candidats sont nouveaux en politique.

Sauf surprise, la majorité chiite devrait garder le pouvoir, les sunnites restant relégués à un rôle d'appoint. Quant aux Kurdes, ils sont fragilisés depuis le référendum sur l'indépendance de 2017 qui avait été rejeté par le pouvoir central.