DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grand Prix Judo 2018 : Du spectacle et des doublés

Vous lisez:

Grand Prix Judo 2018 : Du spectacle et des doublés

Grand Prix Judo 2018 : Du spectacle et des doublés
@ Copyright :
Fédération internationale de judo
Taille du texte Aa Aa

La capitale de la Mongolie Intérieure en Chine, Hohhot, accueille le Grand Prix 2018 du World Judo Tour, épreuve qualificative pour les Jeux Olympiques de Tokyo.

Chez les dames, l'athlète du jour n'est autre qu'Uta Abe, l'exceptionnelle et très jeune Japonaise qui continue son incroyable série de victoires - 24 - en remportant pour la quatrième fois d'affilée une épreuve du Judo World Tour.

Catégorie moins de 52 kgs. En demie, elle vient à bout de l'Américaine Angelica Delgado en marquant deux waza-ari.

Et en finale, face à la Chinoise Wu Shugen, elle s'impose au sol grâce à une immobilisation. C'est tout simplement la 10e fois de suite qu'elle termine un combat sur Ippon. Une sérieuse cliente donc, en vue des Jeux de Tokyo et des championnats du monde de Bakou, en Azerbaïdjan. Compétition à laquelle participera d'ailleurs son fère Hifumi, champion du monde en titre chez les moins de 66 kgs.

Elle déclare d'ailleurs : «Ce sera ma première grosse participation et la tension sera à son comble, mais mon frère sera là et je compte sur son soutien pour gagner en même temps que lui les Championnats du monde».

Chez les messieurs, l'homme du jour est Kazakh. Il ne pouvait en être autrement puisque c'est une finale 100 % kazakhe qui s'est déroulée dans la catégorie des moins de 60 kgs. Le Champion du monde 2015 Yeldos Smetov fait parler son expérience face à Gusman Kyrgyzbayev et surtout abrège le match en plaçant un seoi-nage au bout de 31 secondes seulement. Ippon et victoire pour Smetov.

«J'ai affronté mon compatriote et la catégorie des moins de 60 kilos est l'une des plus populaires au Kazakhstan. Nous avons de très nombreux jeunes judokas qui, à mon avis, peuvent conquérir le monde» a affirmé le vainqueur Yeldos Smetov.

Catégorie moins de 48 kgs, victoire de la championne du monde 2014, la Japonaise Ami Kondo, vainqueure de la Coréenne Yujeong Kang, déjà médaillée d'argent à Paris.

A noter également, catégorie des moins de 57 kgs dames, une finale canadienne entre la championne du Grand Slam de Paris Christa Deguchi et Jessica Klimkait. Victoire par ippon de Christa Deguchi, qui avait déjà battu sa coéquipière lors de leur précédent affrontement, en avril.

Enfin, la prise du jour est signée Maruyama Joshiro. C'est en quart de finale qu'il place un splendide sode-tsurikomi-goshi sur le Coréen An Baul. Avant d'aller décrocher le titre de la catégorie des moins de 66 kgs.