Extrême-droite et anti-racistes se font face à Berlin

Extrême-droite et anti-racistes se font face à Berlin
Tous droits réservés REUTERS/Hannibal Hanschke
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le parti AfD a mobilisé 2 500 manifestants dans la capitale allemande ce dimanche. Pour leur faire face, 25 000 Berlinois ont organisé une contre-manifestation.

PUBLICITÉ

Drapeaux allemands à la main, plus de 5 000 manifestants du parti d'extrême-droite AfD ont défilé dans les rues de Berlin ce dimanche.

L'AfD compte 90 députés et il s'est imposé comme le premier parti d'opposition.

Un militant d'extrême-droite explique : « On a l'impression que l'Allemagne est submergée par des problèmes d'intégration. »

Cette sympathisante ajoute : « Je suis là pour dire que les politiciens ne peuvent pas continuer comme ça. »

Notre correspondante Jessica Saltz précise :

« Il n'est pas fréquent qu'un parti politique allemand organise une telle manifestation mais l'AfD se targue de casser les codes. Le parti est désormais au parlement et il peut mobiliser dans la rue. Des groupes d'extrême-droite qui partagent ses opinions ont rejoint le cortège. »

Les manifestants d'extrême-droite ont repris en cœur des slogans hostiles à l'islam, à l'immigration et à la chancelière Angela Merkel..

Face à eux, ce sont plus de 25 000 Berlinois qui sont descendus dans la rue pour s'opposer au parti d'extrême-droite.

L'AfD est devenue la troisième force politique d'Allemagne. Et la formation continue de progresser dans les sondages.

« On ne peut pas tolérer l'exclusion en Allemagne », souligne un anti-AfD. « Au vu de notre histoire on ne peut tolérer que ces gens soient au parlement et répandent un discours de haine. »

« L'AfD a fait son entrée au parlement pour la première fois en septembre dernier en portant un message anti-migrants et anti-Islam », rappelle notre correspondante. « Pour ses opposants, le parti représente une idéologie raciste du passé et l'ampleur de la contre-manifestation montre à quel point l'AFD reste controversé. »

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le parti d'extrême droite AFD opte pour une ligne dure

"L'AfD est un défi pour la démocratie"