PUBLICITÉ

Mort de trois Gazaouis, enterrement d'un jeune soldat israélien

Mort de trois Gazaouis, enterrement d'un jeune soldat israélien
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le cycle de violence, suite aux manifestations pour "la marche du retour", ne semble pas s'enrayer.

PUBLICITÉ

Les morts continuent de s'accumuler à Gaza. Trois Palestiniens ont été tués lors d'une frappe de l'armée israélienne sur le sud de l’enclave.

Selon le ministère de la santé de Gaza, il s'agirait de trois jeunes hommes. La branche armée du Jihad islamique, les Brigades Al-Qods, a revendiqué l'appartenance de deux d'entre eux à leur groupe. 

Selon l'armée israélienne, la frappe constituait une réponse à une tentative d’attentat contre la barrière de séparation.

Une nouvelle effusion de sang qui survient près de deux semaines après le massacre du 14 mai. Soixante  Palestiniens avaient alors perdu la vie.

Dans le même temps, Tsahal enterrait l'un des siens tué lors d'une incursion en Cisjordanie. Il a succombé à ses blessures après avoir reçu un bloc de pierre sur la tête dans un camp de réfugiés palestiniens près de Ramallah. 

Un camp qui est régulièrement le théâtre d'affrontement. En 2016, des heurts avec l'armée israélienne avait fait vingt-huit blessés côté palestinien.

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza : les pressions sur Israël continuent

MAJ: Israël annule la décision de confisquer le matériel de diffusion d'AP

M. Netanyahu qualifie l'annonce d'un mandat d'arrêt de la CPI de "nouvel antisémitisme".