Glyphosate : le renoncement de Macron ?

Glyphosate : le renoncement de Macron ?
Tous droits réservés REUTERS/Benoit Tessier
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que le président français a promis une interdiction l'herbicide cancérogène à partir de 2021, sa majorité à refusé d'inscrire cette mesure dans une nouvelle loi sur l'alimentation.

PUBLICITÉ

C'est l'herbicide le plus utilisé en France : le glyphosate. La substance est jugée cancérogène par l'Organisation mondiale de la Santé.

Le président Emmanuel Macron avait promis que le glyphosate serait interdit en France à partir de 2021. Pourtant l'Assemblée nationale vient de rejeter des amendements qui visaient à graver cette future interdiction dans la loi agriculture et alimentation.

Pour le gouvernement, la promesse du président suffit. Mais pour l'opposition, il s'agit là d'un renoncement.

Nicolas Hulot a reconnu être « déçu ». Il estime qu'il aurait été « plus cohérent » d'inscrire dans la loi l'objectif de sortie du glyphosate d'ici 3 ans. Comme souvent, le ministre de la Transition écologique est pris entre le marteau et l'enclume.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

State of the Union : l’UE a finalement tranché sur le glyphosate

[Point de vue] Glyphosate : pourquoi et comment faire sans ?