DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Duterte : le baiser de la discorde

Vous lisez:

Duterte : le baiser de la discorde

Duterte : le baiser de la discorde
Taille du texte Aa Aa

La dernière frasque du président philippin Rodrigo Duterte s'est joué ce lundi à Séoul où celui qu'on surnomme Digong, le boureau, a obtenu le baiser d'une jeune femme en échange de son livre.

Les critiques de Duterte dénoncent un mépris des femmes et un geste pour se moquer de celles qui le qualifient de misogyne.

Joms Salvador, secrétaire générale du "Groupe des femmes" : "Le simple fait d'imaginer qu'embrasser une femme peut distraire le public révèle la nature du regard qu'il porte sur les femmes."

Cela revient à penser que les femmes sont "une distraction" et qu'on peut exercer sur elles son pouvoir ajoute-t-elle. "C'est terrible."

Rodrigo Duterte jouit d'une grande popularité aux Philippines où beaucoup considèrent anodin le geste du président dont les positions sur le viol font scandale.

"Selon moi ce baiser ne posait pas de problème, cette femme ne s'y opposait pas, elle le voulait au contraire" dit un homme interrogé à Manille qui regrette que certains y voit malice.

Cette affaire du baiser intervient alors que le président Rodrigo Duterte effectuait une visite en Corée du Sud où il a rencontré son homologue Moon Jae-in.

Interrogée sur une chaîne de télévision philippine, la victime du baiser s'est dite consentante.