DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe du monde 2018 : le kit du supporteur espagnol

Vous lisez:

Coupe du monde 2018 : le kit du supporteur espagnol

Coupe du monde 2018 : le kit du supporteur espagnol
Taille du texte Aa Aa

Votre pays ne participera pas à la Coupe du monde 2018 en Russie (pensée émue pour nos amis italiens…) ? Vous ne vous retrouvez pas dans votre équipe nationale et vous voulez vous époumoner pour une autre nation ? Vous souhaitez tout savoir sur vos adversaires pour mieux les détester ? Ou leur déclarer votre flamme ? Euronews vous propose le kit du parfait supporteur... espagnol !

  • Nom complet : Selección Española de Fútbol
  • Surnom : La Roja (La Rouge)
  • Emblème : les armoiries de l'Espagne
  • Surnom des supporteurs : pas de nom spécifique
  • Quartier général de l'équipe d'Espagne durant la Coupe du monde 2018 : Krasnodar, à plus de 1 000 km au sud de Moscou.

Chants les plus populaires

  • A por ellos (Battons-les)

  • "Yo soy español, español, español" (Je suis espagnol, espagnol, espagnol)

  • "Campeones, oé, oé, oé" (On est les champions)

  • L'hymne national espagnol "La Marcha Real" n'ayant pas de paroles, joueurs et supporteurs fredonnent l'air : "La la la, lo lo lo".

Petit précis de vocabulaire footballistique à la sauce espagnole

  • But : gol
  • Hors-jeu : fuera de juego
  • Match : partido
  • Faute : falta
  • Coup franc : tiro libre
  • Corner : Saque de esquina
  • L'arbitre est aveugle : árbitro comprao
  • Tricherie : trampa
  • "Vous êtes des chèvres" : "son unos mantas"
  • Carton jaune réclamé par les supporteurs contre un joueur adversaire : "Pintalo de amarillo" ("Peins-le en jaune")

Le superfan espagnol

Depuis plus de 36 ans, Manolo el del Bombo, et son fidèle tambour, suit la "Roja" dans tous les stades du Monde. C'est bien simple, il est une véritable institution !

Les pires moments de l'Angleterre en Coupe du monde

Sans conteste, la défaite en 2002 aux tirs au but contre la Corée du Sud en quart de finale. Ce match a été marqué par de nombreuses polémiques concernant l'arbitrage. De nombreuses voix se sont en effet levées pour dire que la Corée du Sud, qui jouait à domicile, a été favorisée, alors que deux buts ont été refusés pour l'Espagne.

Un autre très mauvais souvenir remonte à 1982, lorsque la sélection espagnole s'est faite sortir de son "Mundial" organisé à la maison. La Roja a été élimée au second tour de la compétition après avoir perdu contre la RFA et fait match nul contre l'Angleterre.

Le plus beau moment de la sélection espagnole en Coupe du monde

Il ne faut pas chercher bien loin ! En Afrique du Sud, le 11 juillet 2010 à Johannesbourg, l'équipe d'Espagne est devenue championne du monde pour la première fois de son histoire. La Roja a battu en finale les Pays-Bas après un match tendu et fermé. Le score était de 0 à 0 à l'issue du temps réglementaire. En prolongation, à la 116e minute, Andrés Iniesta a inscrit le but de la victoire qui a fait chaviré de bonheur tout un peuple.

Les Espagnols ont été à l'apogée de leur art durant cette période en remportant avant et après leur titre mondial, deux Championnats d'Europe en 2008 et 2012.

Les joueurs à suivre pendant la Coupe du monde 2018

Iniesta, Piqué, Ramos et Pepe Reina, le rigolo de la bande.

La Coupe du monde sur les réseaux sociaux

Les hashtags en vogue :

#Rusia2017, #VamosEspaña, #AporelMundial

Les joueurs espagnols sont très actifs sur les réseaux, petite sélection :

Comptes à suivre pendant les matchs :

Commentateurs et experts :