Un Van Gogh à 7 millions d'euros

Un Van Gogh à 7 millions d'euros
Tous droits réservés REUTERS/Gonzalo Fuentes
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un tableau de Van Gogh peint au début de sa carrière a été vendu aux enchères à plus de 7 millions d'euros à Paris, une première depuis plus de 20 ans, a annoncé lundi soir la maison de vente Artcurial.

PUBLICITÉ

"Raccommodeuses de filets dans les dunes" (1882) a été adjugé à 7 065 000 d'euros à un collectionneur américain, alors que cette œuvre de jeunesse était estimée entre 3 et 5 millions d'euros.

Le collectionneur "l'a emporté après une vive bataille", a souligné Artcurial. La maison avait auparavant qualifié la vente d'"événement", avec "de moins en moins d’œuvres de Van Gogh en circulation" soit "pas plus de deux ou trois par an aux enchères dans le monde".

Selon Artcurial, il s'agirait d'un "record du monde pour un paysage de Van Gogh, période hollandaise, vendu aux enchères".

L’œuvre a été peinte au tout début de la carrière de Van Gogh, alors qu'il avait 29 ans. "Peinte en août 1882, elle porte en elle toutes les prémisses de la révolution picturale de l'auteur de La nuit étoilée", explique Artcurial.

"On retrouve déjà toutes les caractéristiques de la peinture de Vincent, notamment le traitement des paysages, laissant la place principale à la terre, et celui des ciels toujours très travaillés. Ce paysage est à plus d'un titre remarquable, un jalon essentiel dans le parcours de l'artiste", selon Bruno Jaubert, directeur associé du département d'art moderne d'Artcurial.

"C'est le seul paysage de Vincent peint à cette époque, exemple de l'influence de l'école de Barbizon et de l'école de La Haye", estime l'expert.

Huile sur papier marouflé sur panneau, "Raccommodeuses de filets dans les dunes" a été réalisé dans la campagne proche de La Haye, "saisie avec beaucoup de vivacité", selon Bruno Jaubert.

Avec agence

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : la 26e édition d'Art Paris se tient au Grand Palais Ephémère

Paris se débarrasse-t-elle de ses migrants en vue des JO ?

Disparition du petit Emile : les ossements de l’enfant ont été retrouvés