Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Donald Trump réclame le retour de Moscou au G7

Donald Trump réclame le retour de Moscou au G7
Tous droits réservés
REUTERS/Leah Millis
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Donald Trump continue sa partition en solo. La réunion du G7 a débuté ce vendredi au Canada.

Le président américain a réclamé le retour de Moscou dans le cercle des pays les plus industrialisés du globe, quatre ans après son exclusion due à l'annexion de la Crimée. Le nouveau Premier ministre italien Giuseppe Conte a soutenu cette initiative, avant de se rallier aux cinq autres membres du G7, opposés à ce scénario. Un désaccord de plus donc, entre Washington et ses partenaires.

"Ce matin, j'ai eu une première réunion, très positive, et très prometteuse avec le Premier ministre italien Giuseppe Conte", a déclaré Donald Tusk, président du Conseil européen. "Et je suis convaincu qu'ici, au G7, nous aurons un positionnement européen en étant unis sur toutes les questions, y compris sur la Russie. Je ne parle pas des détails, mais d'une ligne commune."

Selon une source proche de l'Elysée, la proposition de Donald Trump ne semble pas "cohérente", au vu des sanctions américaines qui visent Moscou. Côté britannique, l'entourage de Theresa May affirme que la Russie devrait changer d'attitude, avant toute discussion préalable. Et l'Allemagne ne semble pas prête, non plus, à envisager cette hypothèse.