Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Corée du Nord : Kim cherche le soutien de Xi

Corée du Nord : Kim cherche le soutien de Xi
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le dirigeant nord-coréen, après sa rencontre avec Donald trump à Singapour le 12 juin dernier, est venu consulter son homologue Xi Jinping. Kim Jong Un cherche à obtenir un assouplissement des sanctions économiques en échange de ses promesses de dénucléarisation et espère le soutien de la Chine dans cette démarche.

La Corée du Nord essaierait-elle de jouer sur deux tableaux ?

Réponse de Kim Donggil, Directeur du Centre de la Péninsule coréenne, Université de Pékin: "Pour le moment, il est trop tôt pour dire quel est le jeu que le gouvernement nord-coréen entend jouer avec les USA et la Chine. Mais il est clair que la Chine est le seul gouvernement à soutenir le gouvernement de la Corée du Nord".

Pékin avait proposé l'an dernier la suspension du programme nucléaire nord-coréen en échange de la fin des manoeuvres militaires conjointes américano-sud-coréennes. Et ce mardi le ministère sud-coréen de la Défense a justement annoncé l'annulation des exercices prévus pour août.

Yang Mu-jin, professeur à l'Université des études nord-coréennes à Séoul : "Suspendre ces manoeuvres est significatif car cela détend la situation sécuritaire sur la péninsule coréenne et pousse à la dénucléarisation de la Corée du Nord. Je pense donc qu'il n'y aura pas de problème majeur avec la capacité de défense de l'alliance et de l'armée sud-coréenne en particulier."

Donald Trump de son côté a même laissé entendre que les milliers de soldats américains stationnés en Corée du Sud pourraient à terme quitter le pays.

-avec AFP-