DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L’UE cherche un consensus migratoire

Vous lisez:

L’UE cherche un consensus migratoire

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker
@ Copyright :
REUTERS/Yves Herman
Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne organisera ce dimanche à Bruxelles une rencontre informelle avec les Etats membres volontaires pour évoquer la politique migratoire commune.

L’invitation a été acceptée pour le moment par une dizaine de pays dont la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Autriche et Malte. L'objectif de cette rencontre est de déminer le terrain pour éviter une crise lors du sommet des 28 qui se tiendra à la fin du mois, toujours à Bruxelles. Le président de la Commission n’apprécie pas nécessairement ce format "mais comme d’autres se refusent à le faire il faut bien quelqu’un qui préside", insiste Jean-Claude Juncker.

Les Etats membres sont profondément divisés sur la question. La Commission souhaite une répartition automatique des réfugiés en cas de fortes tensions migratoires. Une option jugée insuffisante par les pays méditerranéens de l'Union. Dans le même temps cette solution est tout simplement rejetée par d'autres Etats membres comme la Pologne ou la Hongrie. Le principe de "plateformes régionales de débarquement" situées hors de l'Union européenne est désormais évoqué. L'objectif de ce dispositif serait de distinguer parmi les demandeurs d'asile secourus en mer ceux qui ont besoin d'une protection internationale et ceux qui tentent de rejoindre l'Europe pour des raisons économiques.