DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trump fait marche arrière sur la séparation des familles de migrants

Vous lisez:

Trump fait marche arrière sur la séparation des familles de migrants

Trump fait marche arrière sur la séparation des familles de migrants
Taille du texte Aa Aa

Donald Trump est revenu à la raison, ou du moins, a cédé à la pression. Il a annoncé ce mercredi, dans un spectaculaire retournement, qu'il allait signer un décret pour éviter la séparation des familles de migrants ayant franchi illégalement la frontière avec le Mexique.

En cinq semaines, plus de 2 000 enfants de migrants avaient été séparés de leurs parents après le lancement de poursuites pénales contre ces derniers. Leur tort, avoir franchi illégalement la frontière mexicaine.

Une application stricte de la loi qui a valu un tollé national et international à Donald Trump. Le président américain a même été conspué dans les couloirs du Capitole par des parlementaires. Une scène très rare qui témoignait du niveau d'indignation chez les parlementaires américains.

"Vous avez pourtant des enfants, M. le président" a lancé ce démocrate à la sortie d'une rencontre entre Donald Trump et les élus de sa majorité républicaine.

Politique de "tolérance zéro"

Malgré le déluge de critiques, Donald Trump entendait maintenir le cap de sa politique de "tolérance zéro" aux frontières. Lors d'une réunion ces dernières, il avait dit souhaiter une réforme qui règle le problème des séparations de familles en permettant "la rétention et l'expulsion de ces familles" sans les séparer.

2 300 enfants séparés de leurs familles

Parmi ses autres exigences : la construction du mur à la frontière mexicaine et la limitation de l'immigration légale.