EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Migrants : la volte-face de Donald Trump

Migrants : la volte-face de Donald Trump
Tous droits réservés  REUTERS/Leah Millis
Tous droits réservés  REUTERS/Leah Millis
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président américain a signé ce mercredi un décret qui met fin aux séparations des familles de migrants arrivées illégalement aux États-Unis.

PUBLICITÉ

Après après avoir défendu à cor et à cri sa politique de « tolérance zéro » face à l'immigration clandestine à la frontière mexicaine, Donald Trump tente de montrer un visage plus humain.

Il y a quelques jours le monde entier a appris que plus de 2 300 enfants et adolescents avaient été séparés de leurs parents depuis début mai alors qu'ils tentaient d'entrer sur le territoire américain.

« Nous allons garder les familles ensemble », a déclaré Donald Trump, « mais la fermeté à notre frontière restera la même. Nous avons une tolérance zéro face aux gens qui entrent illégalement dans notre pays. »

Le décret présidentiel stipule que des poursuites pénales continueront à être engagées contre ceux qui traversent la frontière illégalement. Parents et enfants seront détenus ensemble dans l'attente de l'examen de leur dossier.

Depuis plusieurs jours, la Maison Blanche répétait qu'elle ne faisait qu'appliquer la loi et que seule un vote du Congrès permettrait de mettre fin aux séparations.

Pour David Axelrod, ancien conseiller de Barack Obama, « le président s'accorde le mérite d'avoir héroïquement résolu la crise scandaleuse créée de toutes pièces par sa propre politique. »

Partager cet articleDiscussion