EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Comme Airbus, BMW menace de quitter le Royaume-Uni

Comme Airbus, BMW menace de quitter le Royaume-Uni
Tous droits réservés 
Par Olivier Schneid avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le constructeur automobile allemand BWM a, vendredi 22 juin 2018, fait planer la menace d'un départ du Royaume-Uni si ce pays ne conclut pas un accord satisfaisant avec l'Union européenne, dans le cadre du Brexit.

PUBLICITÉ

Le constructeur automobile allemand BMW s'est inquiété, samedi 23 juin 2018, de la lenteur des négociations entre le gouvernement britannique et l'Union européenne (UE) pour définir la relation entre les deux parties lorsque le Royaume-Uni aura quitté l'UE. L'échéance est fixée au 29 mars 2019.

Un représentant du groupe, Ian Robertson, a laissé planer la menace d'un départ pur et simple du pays, alors que l'entreprise emploie quelque 8 000 personnes au Royaume-Uni, où elle produit les marques Mini et Rolls-Royce. "Si nous n'obtenons pas de clarté dans les deux prochains mois, nous devrons commencer à élaborer un plan d'urgence", a-t-il déclaré.

Le constructeur aéronautique Airbus, des groupes bancaires européens et des sociétés japonaises ont, eux aussi, fait part d'incertitudes sur leur avenir au Royaume-Uni, alors que la Première ministre britannique, Theresa May, continue d'exclure le maintien de son pays dans l'union douanière. Et que le flou demeure sur ce fameux "partenariat étroit et spécial" qu'elle défend.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Royaume-Uni cherche à rétablir ses relations avec l'UE

Nigel Farage fait volte-face et se présente aux élections britanniques

Irlande du Nord : après deux ans de tumultes, le parlement va reprendre du service