Migrants : une ligne Paris-Madrid

Migrants : une ligne Paris-Madrid
Tous droits réservés Thibault Camus/Pool via Reuters
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Emmanuel Macron et Pedro Sanchez détaillent leurs propositions à la veille d'un mini-sommet qui s'annonce comme l'illustration des divisions européennes au sujet de l'accueil des réfugiés.

PUBLICITÉ

Emmanuel Macron a reçu ce samedi le nouveau premier ministre espagnol Pedro Sanchez. Au menu des discussions : l'immigration.

Les deux dirigeants se déclarent favorables à la création de centres d'accueil fermés dans les pays d'arrivée des réfugiés. Leur cas y seraient étudiés. L'asile serait accordé à certains, les autres seraient raccompagnés dans leurs pays d'origine.

Le président français Emmanuel Macron s'est également prononcé en faveur de sanctions financières envers les pays de l'UE qui refuseraient d'accueillir des réfugiés.

Les Européens affichent leurs divisions avant le mini-sommet de Bruxelles de ce dimanche. Les pays du groupe de Visegrad ne pourront répondre à ces propositions franco-espagnoles. Ils ont exclu de participation à la réunion, jugeant que ses résultats seront de toute manière « inacceptables ».

Partager cet articleDiscussion