DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondial : quelles retombées économiques en Russie ?

Vous lisez :

Mondial : quelles retombées économiques en Russie ?

Mondial : quelles retombées économiques en Russie ?
Taille du texte Aa Aa

En Russie, les fûts de bière se vident au rythme des matchs de la coupe du monde et remplissent les caisses des villes qui accueillent les supporters. Le gouvernement de Vladimir Poutine compte sur une relance économique durable grâce aux investissements réalisés pour le Mondial.

Pour l'heure, les grands gagnants sont les propriétaires bars. "On est largement au-dessus des chiffres habituels. On a servi plus de bières en une nuit qu'en un mois", se réjouit ce propriétaire de bar restaurant, le Papa's Bar eand Grill.

Le centre commercial GOUM fait face au Kremlin à Moscou. Il n'a pas lésiné sur la déco coupe du monde. Ballons, mascottes, maillots à tous les étages et c'est tout un quartier entier est devenu le GQ des supporters. "La fréquentation a augmenté de 80% par rapport à la même période l'année dernière. Et bien sûr nous en sommes très satisfaits", affirme Teymuraz Guguberidze, Manager du centre commercial GOUM.

"Un effet très limité"

Le gouvernement russe espère que la Coupe du monde permettra au pays de consolider sa reprise après une période de récession....mais les retombées économiques pourrait être moins importantes que prévu.

"Nous avons des premiers chiffres qui indiquent que la Coupe du Monde rapporterait 800 milliards de roubles, soit 12.7 milliards de dollars. C'est un chiffre qui n'est pas définitif mais on peut déjà dire qu'approximativement les 800 milliards de roubles dépensés pour organiser cette Coupe du monde seront remboursés", explique Vladimir Ageyev, expert en management du sport à l'université d'Etat de Moscou. .

Selon l'agence Moody's, le Mondial ne devrait avoir qu'un effet très limité sur l'économie russe avec des bénéfices inégalement répartis sur le territoire. Selon l'agence, l'impact du Mondial sera encore moindre que celui des JO d'hiver à Sotchi en 2014.