DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Thaïlande : un plongeur meurt dans la grotte

Vous lisez:

Thaïlande : un plongeur meurt dans la grotte

Thaïlande : un plongeur meurt dans la grotte
Taille du texte Aa Aa

Un plongeur thaïlandais est mort en acheminant de l'oxygène pour sauver les douze enfants et leur accompagnateur, piégés dans une grotte du nord de la Thaïlande. Un coup dur pour les secours qui intervient au pire moment et illustre cruellement la difficulté de leur mission.

L'ancien officier de la marine plaçait des bouteilles d'oxygène le long du parcours qui sépare la chambre souterraine où sont prisonniers les jeunes joueurs de football, quand il a lui-même manqué d'oxygène, autour de 2 heures du matin jeudi soir.

Après presque deux semaines passés sous terre, les enfants sont considérés trop faibles pour plonger pendant les cinq heures qui les séparent de la sortie, le long des couloirs inondés et accidentés. Les sauveteurs envisagent donc de forer une cheminée au dessus du groupe :

"Nous avons fait des repérages au sommet de la montagne, exactement au dessus de l'endroit où les enfants sont coincés, et nous envisageons de creuser un tunnel pour les extraire", a déclaré à la presse un responsable de l'armée thaïlandaise à des journalistes, qui sont nombreux sur place.

Mais l'option privilégiée reste de faire baisser le niveau de l'eau à l'aide de pompes, pour que les enfants aient moins de plongée à faire. Le temps presse : la pluies est annoncée.

Le sort des jeunes footballeurs thaïlandais rappelle celui des 33 mineurs chiliens sauvés il y a huit ans après 69 jours passés sous terre. L'un d'eux a tenu a envoyé un message de soutien aux enfants :

"Nous espérons qu'en Thaïlande, un miracle aura lieu, comme ce fût le cas ici. Nous savons qu'ils sont vivants, et nous espérons que le sauvetage sera grand, qu'aura lieu un secours miraculeux, comme celui de San Jose", a déclaré dans une vidéo Jorge Galleguillos, l'un des rescapés de la mine.

Les enfants thaïlandais âgés de 11 à 16 ans et leur entraîneur de football avaient été piégés dans la grotte de Tham Luang le 23 juin par des pluies de mousson.