DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Haïti : le gouvernement renonce, après deux jours de violences

Vous lisez:

Haïti : le gouvernement renonce, après deux jours de violences

Haïti : le gouvernement renonce, après deux jours de violences
Taille du texte Aa Aa

Les violences ont été telles qu'elles ont contraint le gouvernement haïtien à faire marche arrière... Deux jours durant, les manifestants ont investi les rues de la capitale Port-au-Prince, certains dressant des barricades, pillant des commerces et incendiant des voitures. Des violences qui ont fait au moins trois morts.

Ils protestaient contre la hausse massive des prix des carburants annoncée par les autorités sous la pression du FMI. Une hausse allant de 38% pour l'essence à 51% selon le kérosène. Elle a finalement été suspendue par le gouvernement pour tenter de ramener le calme. Mais une partie des manifestants réclament désormais la démission du président Jovenel Moïse, lequel a appelé les contestataires à rentrer chez eux.