DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libre-circulation des personnes : May dévoile son plan

Vous lisez:

Libre-circulation des personnes : May dévoile son plan

Libre-circulation des personnes : May dévoile son plan
Taille du texte Aa Aa

Reprendre le contrôle de sa politique migratoire. Theresa May s’est montrée ferme : après le Brexit, il ne sera plus possible aux ressortissants européens de circuler librement au Royaume-Uni.

La Première ministre britannique et son gouvernement ont présenté vendredi leurs propositions sur l’une des questions cruciales de l’après-Brexit : la libre-circulation des individus.

Mais Theresa May ne souhaite pas rétablir des frontières totalement opaques : elle propose la création d’un dispositif pour faciliter les déplacements de ceux qui souhaitent voyager, travailler ou étudier, dans les territoires des uns et des autres

"La libre circulation des personnes en provenance de l'Union européenne prendra fin, c’est ce que j'ai déjà dit, et ce que je continuerai à dire, c'est que nous savons que des gens voudront encore voyager en Europe, que des Européens voudront se rendre Royaume-Uni. Chacun aura le droit de bénéficier d’opportunités dans leurs pays respectifs, comme nous l'avons fait déjà fait avec le reste du monde", commente-t-elle.

"Ce qui est clair pour moi, c'est que nous mettrons fin à la libre-circulation des personnes. En ce qui concerne les règles d'immigration pour celles venant de l'Union européenne, nous devons les examiner dans le contexte des règles que nous avons déjà pour l'immigration en provenance de l'extérieur de l'Union européenne, et nous déciderons de ce qui convient pour le mieux au Royaume-Uni. Nous choisirons la solution la mieux adaptée au Royaume-Uni, et donc, à notre intérêt national".

Après ses ministres, Theresa May devra convaincre son parti ainsi que l’Union européenne. Mais dans le camp conservateur, on craint un Brexit inachevé.