DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Didier Deschamps : la victoire est en lui ?

Vous lisez:

Didier Deschamps : la victoire est en lui ?

Didier Deschamps soulève la Coupe du monde en 1998
Taille du texte Aa Aa

Vingt ans presque jour pour jour après avoir remporté la Coupe du monde en tant que capitaine de l'Equipe de France, Didier Deschamps n'est qu'à un match de le refaire comme sélectionneur. Un doublé jusqu'ici uniquement réalisé par le Brésilien Mario Zagallo et l'Allemand Franz Beckenbauer.

Cette possible consécration marquerait l'apogée d'une carrière déjà émaillée de nombreuses victoires. Milieu récupérateur souvent abonné au brassard, le joueur Basque s'était fait un nom dans les années 1980 à Nantes.

Didier Deschamps empile les titres dès le début des années 1990, dont deux Ligues des champions avec l'Olympique de Marseille en 1993, puis trois ans plus tard aux côtés de Zinédine Zidane à la Juventus de Turin, où il restera un titulaire indiscutable.

Dans le même temps en sélection, le meneur d'hommes, surnommé "la Dèche", traverse le désert Bleu jusqu'au sacre mondial inespéré de 1998. Dans la foulée, il remporte l'Euro 2000 entouré d'une génération dorée.

La revanche du tacticien ?

Un nouveau chapitre s'ouvre, celui de Didier Deschamps l'entraîneur. Il ramène fièrement le trophée de champion de France à Marseille en 2010. Avant cela, il avait remporté le championnat de Série B à la tête de la Juventus de Turin, son autre club de cœur.

D'autres titres s'ajoutent à son impressionnant palmarès, mais le technicien perd ses deux grandes finales : la Ligue des champions en 2004 avec l'AS Monaco... Et l'Euro 2016 à domicile avec les Bleus dont il avait hérité quatre ans plus tôt.

A 49 ans, une belle revanche s'offre à lui en Russie. Pour la saisir, celui que l'on qualifie de chanceux assure ne rien laisser au hasard. Incontestablement, sa première victoire est d'être parvenu à souder un "groupe France", inexistant avant son arrivée. La victoire est-elle vraiment en lui ? Réponse dimanche soir.