DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Rapprochement économique entre Trump et May

euronews_icons_loading
Rapprochement économique entre Trump et May
Taille du texte Aa Aa

Ils affichent leur entente, mais ce n'était pas gagné. Au lendemain d'une premier jour de visite tumultueux au Royaume-Uni, Donald Trump n'a pas tari déloges sur Theresa May.

Le président américain et la cheffe du gouvernement britannique ont assuré ce vendredi que les négociations allaient se poursuivre, en vue d'un accord commercial bilatéral après le Brexit.

Le locataire de la Maison Blanche a rappelé que le Royaume-Uni était le principal partenaire des Etats-Unis, et qu'ils auraient l'opportunité de doubler, au bas mot, leurs échanges.

Pour l'instant, la balance commerciale penche en faveur de Londres, qui exporte bien plus de produits Outre-Atlantique qu'elle n'en importe.

Mais aujourd'hui, l'Union reste "le" partenaire majeur de Londres, dont les exportations vers les Etats membres sont plus de deux fois supérieures aux volumes fournis aux Etats-Unis. Cette fois, la balance penche nettement en faveur des pays européens.

Donald Trump compte donc profiter du Brexit pour tenter de réduire le déficit commercial américain, et emploie la manière dure. Ce jeudi, il avait critiqué les options avancées par Theresa May en faveur d'un Brexit plus souple, quitte à hypothéquer leur rapprochement économique.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.