DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kalamata Dance Festival, ou toutes les expressions du corps

Vous lisez:

Kalamata Dance Festival, ou toutes les expressions du corps

Kalamata Dance Festival, ou toutes les expressions du corps
Taille du texte Aa Aa

Le corps humain s'exprime au Kalamata Dance Festival. Cette grande rencontre de danse contemporaine se déroule en ce moment jusqu'au 22 juillet et réunit les principales compagnies et chorégraphes grecs et internationaux. Au programme, représentations, performances multi-disciplinaires, et même des cours.

Linda Kapetanea, directrice artistique : "Le festival de cette année est dédié au potentiel illimité du corps humain. Nous avons invité des artistes, des maîtres et des interprètes aux multiples facettes pour nous montrer comment ils élargissent les limites de notre corps. Pour inspirer les plus jeunes générations de danseurs et de spectateurs, nous devons leur montrer des exemples exceptionnels d'artistes, les toucher, les motiver, les aider à aller de l'avant".

Dans sa dernière pièce, le Belge Wim Vandekeybus secoue les frontières entre acteurs et public. Plus personne n'est à l'abri de devenir partie du spectacle.

Wim Vandekeybus, chorégraphe : "Tout le monde de la performance est un peu trop sûr. Les gens achètent leur billet, vont s'asseoir et même s'ils n'aiment pas, ils restent assis. Ici (dans cette performance) vous sentez immédiatement quand les gens n'aiment pas, parce qu'ils s'en vont. Quand ils aiment, ils le montrent aussi. Le théâtre ne doit pas s'étrangler en construisant de grands bâtiments avec de bons fauteuils et une vue parfaite. Parfois, il est très proche de vous".

Yorgos Mitropoulos, Euronews : "Dix jours de danse. Le Kalamata Dance Festival accueille cette année près de trente représentations de quinze pays, des ateliers et des événements parallèles. Les trois premiers jours, chaque représentation était sold out. On s'attend à la même chose pour les sept jours suivants".