DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le nord de l'Europe meurt de soif

Vous lisez :

Le nord de l'Europe meurt de soif

Des randonneurs passent devant un marais dans le Longdendale
@ Copyright :
Phil Noble/ Reuters
Taille du texte Aa Aa

La photographie en tête de cette article rappelle ce que nous avons vu l'année dernière au Portugal et en Espagne, suite à l'un des pires épisodes de sécheresse de ces dernières années. Mais elle a été prise à Longdendale, dans le nord de l'Angleterre. Le marais de Torsida à son niveau minimum après plusieurs semaines de fortes températures. L'herbe commence à jaunir.

En effet, l'Europe du Nord connaît un épisode de sécheresse sans précédent ces dernières décennies. Elle a commencé au mois de mai, voire mars dans certaines régions.

Les conséquences les plus inquiétantes sont les incendies qui ont frappé jusque des régions du cercle polaire arctique, en Suède. Le pays a demandé l'aide de l'UE pour essayer de contenir 40 incendies.

Les cartes des indicateurs de la sécheresse du Service européen de gestion des urgences montrent clairement la différence des mois de juillet des dernières années.

Les zones dans lesquelles la végétation subit la sécheresse sont surlignées en rouge. En jaune, celles qui souffrent d'un déficit de précipitations.

De gauche à droite et de haut en bas, voici la situation des dix premiers jours du mois de juillet des quatre dernières années.

Service de Gestion des Urgences/ Copernicus
Indice de sécheresse les premiers jours de juillet en 2018, 2017, 2016, 2015Service de Gestion des Urgences/ Copernicus

Alors que dans le sud de l'Europe les derniers mois ont été caractérisés par des pluies et des orages, les semaines de chaleur et de sécheresse s'enchaînent dans le nord.

Le climatologue Maximiliano Herrera a enregistré plusieurs records absolus de température. Parmi eux, les 33 degrés atteints en Laponie finlandaise, selon l'Institut météorologique finlandais, ainsi qu'une température identique au nord de la Norvège.

Selon les données du scientifique, les records ont été battus dans quatorze localités norvégiennes, dix finlandaises et trois suédoises, rapporte Weather.com

"Regardez comment le Royaume-Uni devient marron avec le manque de précipitations"

La sécheresse affecte également l'Écosse ou l'Irlande, et fait disparaître la couleur verte qui les caractérise.

Craig Brough/ Reuters
Le Suédois Peter Hanson à l'Open d'EcosseCraig Brough/ Reuters

Voici à quoi ressemblait le gazon du golf de Gullane, le 12 juillet, lors de l'Open d'Ecosse de golf.

Mais le Royaume-Uni a connu des étés encore plus chauds et plus secs, comme l'a récemment rappelé le Met Office.

D'autres régions qui ne font pas habituellement face à ce climat extrême comme la Pologne, le nord de l'Allemagne ou les pays baltes sont également confrontées à la sécheresse.

Et selon Weather.com, la situation ne s'améliorera pas à moyen terme, avec un nouveau front de chaleur qui pourrait durer jusqu'au mois d'août, après une parenthèse le week-end du 21 et 22 juillet.

L'eurodéputé suédois Fredrick Federley a envoyé une question écrite à la Commission européenne ce mois-ci, mettant en garde contre les effets de cette situation sur les agriculteurs et les animaux du nord de l'Europe. Selon lui, la sécheresse pourrait provoquer le "sacrifice un grand nombre d'animaux". L'élu demande à Bruxelles quelles mesures concrètes l'UE compte prendre pour aider les agriculteurs.

Les agriculteurs préviennent également que les récoltes de cette année 2018 seront parmi les pires de ces dernières années.

Voici la situation instantanée de l'anomalie des températures par rapport à la moyenne, le 19 juillet 2018, selon l'Institut sur le changement climatique de l'Université du Maine.

En marron foncé, les zones où la températures sont au delà de la normale