DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vague de chaleur de Tokyo à Stockholm

Vous lisez :

Vague de chaleur de Tokyo à Stockholm

 Vague de chaleur de Tokyo à Stockholm
Taille du texte Aa Aa

Le bilan de la vague de chaleur humide qui s'abat sur les Japon s'alourdit : selon les chiffres officiels rendus publics ce mardi, au moins 80 personnes sont mortes et 35 000 autres ont été hospitalisée depuis le début du mois de juillet.

Ces derniers jours les températures dépassent les 35 degrés à l'ombre et Tokyo a enregistré un record à plus de 41 degrés.

Les taux d'humidité à plus de 80 % rendent la chaleur encore plus difficile à supporter et quand elles le peuvent les entreprises favorisent le travail à domicile.

Hitoshi Nagasawa, Infoteria, responsable d'entreprises : "Les gens se fatiguent de venir au bureau par cette chaleur, et nous pouvons faire notre travail quotidien par vidéo. le travail à domicile est la meilleure solution pour la santé."

La vague de chaleur frappe également la Grande-Bretagne où les agriculteurs souffrent de la sécheresse.

Depuis le début de l'été, il est tombé à peine 47 millimètres de pluie et les cycles de la faune et de la flore sont bouleversés.

L'Europe du Nord suffoque elle aussi : d'Oslo à Riga, la chaleur embrase les forêts.

En Lettonie, les autorités ont reçu le soutien de la Lituanie pour lutter contre les incendies ont ravagé plus de 1000 hectares.

La canicule frappe aussi la Norvège, la Finlande et tout particulièrement la Suède qui a sollicité l'aide des Européens pour lutter contre les incendies.

Le pays traverse le mois de juillet plus chaud depuis deux siècles et 25 000 hectares de forêts sont déjà partis en fumée.

Ces prochains jours, les températures dans le sud de la Suède devraient atteindre les 35 degrés.