DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Forte grève chez Ryanair : 600 vols annulés

Vous lisez:

Forte grève chez Ryanair : 600 vols annulés

Forte grève chez Ryanair : 600 vols annulés
@ Copyright :
REUTERS/Albert Gea
Taille du texte Aa Aa

Alors que la saison touristique bat son plein, Ryanair annule 600 vols sur les journées de mercredi et jeudi.

Les hôtesses et les stewards ont décidé de faire grève en Espagne, au Portugal, en Belgique et en Italie, obligeant la compagnie low-cost à contacter quelque 100 000 passagers pour leur proposer un changement de vol ou un remboursement.

Alors que la tension est à son comble entre la direction et les syndicats, la compagnie irlandaise cherche à minimiser l'impact de la grève, rappelant qu'elle assurera 2400 vols à travers l'Europe ce mercredi.

Principal motif de colère : les salariés exigent les mêmes conditions de travail pour les personnes sous contrat et pour les intérimaires, et réclament aussi une application de la législation pays par pays alors que Ryanair choisit d'appliquer uniquement la législation irlandaise pour le moment.

Les grévistes dénoncent également une forme de "harcèlement" de la part de Ryanair, qui a prévenu que la poursuite des grèves pourrait à terme entraîner une "réduction des flottes" d'avions et donc des "pertes d'emplois".

"Si ce n'est pas Ryanair, une autre entreprise nous donnera du travail"

En Espagne, les syndicats avaient par ailleurs déclaré ne pas craindre les menaces de suppressions d'emploi lancées lundi par la compagnie à bas coût.

"Environ 20% des revenus de Ryanair viennent de sa base espagnole. Sincèrement, c'est une menace parce que c'est le style de Ryanair mais cela ne nous fait absolument pas peur", a déclaré Monique Duthiers, présidente du syndicat SITCPLA.

"Si ce n'est pas Ryanair, ce sera une autre entreprise qui nous donnera du travail, car nous sommes un pays intéressant" commercialement, a ajouté un représentant du syndicat USO-aérien, Ernesto Iglesias. L'Espagne était en 2017 après la France le deuxième pays le plus touristique au monde, avec 82 millions de visiteurs.

Ryanair faisait par ailleurs face mardi à un troisième jour de grève de ses pilotes en Irlande, qui réclament une amélioration de leurs conditions.