DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : le scénario du pire

Vous lisez:

Grèce : le scénario du pire

Grèce : le scénario du pire
Taille du texte Aa Aa

Près de deux jours après l'incendie, la fumée se dégage encore de certaines maisons. C'est dans ce secteur du mont Pendeli que le feu a pris. Bien que distant de quasiment dix kilomètres de Mati, la ville la plus touchée, rien n'a pu empêcher l'incendie de se propager en quelques dizaines de minutes.

"L'incendie a commencé et dans les 20 minutes, il avait atteint Neos Voutzas. Après cela, c'était une question de minutes, et non d' heures, pour que le feu atteigne la mer."', explique un riverain.

"J'étais sous le porche avec les enfants quand le feu est parti. En trois minutes il avait explosé et atteint la maison", raconte un autre. "Le vent était très fort, peut être 10 sur l'échelle de Beaufort ou plus. J'ai réussi à récupérer les enfants et à quitter la maison"

10 sur l'échelle de Beaufort soit plus de 100 kilomètres heure. C'est effectivement la puissance du vent qui a permis à l'incendie de dévaler la montagne. Du mont Pendeli, il a parcouru les 3 kilomètres qui le séparait de Neos Voutzas et sauté l'avenue Marathon pour atteindre Mati et surprendre les habitants.

Les incendies de ces derniers jours sont parmi les plus graves de l'histoire grecque récente.