DERNIERE MINUTE

Ryanair : bras de fer avec les syndicats

Ryanair : bras de fer avec les syndicats
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Face aux revendications de ses salariés, la direction de Ryanair joue la carte de l’offensive : plusieurs vols seront supprimés l’hiver prochain, mettant en péril près de 300 emplois.

Le personnel de la compagnie aérienne à bas coût a entamé ce mercredi, et pendant 2 jours, son deuxième épisode de grève de l’été. Plusieurs pays sont touchés : l’Espagne, le Portugal, la Belgique mais aussi l’Italie. Une contestation qui tombe au plus mal pour Ryanair, en pleine saison estivale. Les syndicats ont appelé à une nouvelle journée de grève, le 3 août, compromettant les vacances des usagers.

Si Ryanair a promis de rembourser les billets des 100 000 clients affectés, ou de les placer sur d’autres vols, la direction de la compagnie a annoncé ne pas vouloir les indemniser, alors que l’exige la législation européenne alors que l’exige la législation européenne.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.