DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

The Cube : des Grecs publient leur course contre la mort

Vous lisez:

The Cube : des Grecs publient leur course contre la mort

The Cube : des Grecs publient leur course contre la mort
Taille du texte Aa Aa

Des nombreux habitants ont partagé leur expérience traumatisante des incendies qui ont fait plusieurs dizaines de morts dans la région d’Athènes.

La vidéo suivante a été filmée par le citoyen grec Giannis Labropoulos près de la ville de Kineta, sur l’autoroute entre Patras et Athènes.

"En moins d’une minute, nous avons vu la fumée recouvrir la route", explique-t-il à Euronews. "Et soudain, le feu a tout envahi. J’ai arrêté de filmer pour regarder devant".

Giannis Labropoulos se réjouit que sa femme et lui soient parvenus à se mettre en sécurité, mais se dit "terrifié" par cette expérience.

Des centaines d’habitations et de voitures ont été réduites en cendres autour de Mati, une cité balnéaire à une trentaine de kilomètres d’Athènes, dévorée par le feu en un peu plus d’une heure, selon les témoins.

Ci-dessous, le photographe Giorgos Moutafis, qui est à Mati, explique que "la plupart des gens étaient piégés par le feu et sont morts tragiquement dans leur voiture".

Les photographies suivantes, qui ont été vérifiées par Euronews, ont été publiées sur Facebook pendant la nuit. Elles montrent ces habitants qui tentent de fuir les flammes et l’intense fumée au Taverna Argyra Akti à Nea Makri. C’est dans cette région que 26 corps sans vie ont été retrouvés au lendemain du drame.

L’utilisateur Facebook Vaso Savvaidou évoque un sentiment d’abandon après le drame. "Nous étions en train de brûler et vous n’êtes pas intervenus", écrit-elle. L’une des photographies associées à sa publication montre des personnes au visage recouvert de vêtements, qui suffoquent dans la fumée.

Vaso Savvaidou poursuit en commentaire : "Nous avons tout perdu. Nous avons besoin d’oxygène et de masques".

D’autres publications sur les réseaux sociaux montrent une épaisse fumée noire recouvrir le ciel de la région de l’Attique. La vidéo suivante a été prise à Rafina.

Les autorités régionales ont décrété l’Etat d’urgence. Le Premier ministre Grec Alexis Tsipras a assuré sur Twitter que l’Etat ferait tout ce qui est "humainement possible" pour contrôler les flammes.

Son parti politique, Syriza, a annoncé que la priorité était le faire face au désastre et qu’il annulait toutes les interventions prévues à la radio et à la télévision.