DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sonde Parker : un voyage au plus près du soleil

Vous lisez:

Sonde Parker : un voyage au plus près du soleil

Sonde Parker : un voyage au plus près du soleil
Taille du texte Aa Aa

Si vous pensiez avoir eu chaud cette année, alors pensez au dernier-né des vaisseau spatial de la NASA. La sonde solaire Parker voyagera bientôt au plus plus près du Soleil. Plus près que n'importe quel objet fabriqué par l'homme ne l'avait fait auparavant. C'est le premier vaisseau spatial à s'approcher à seulement 6 millions de kilomètres de la surface solaire. Elle fera alors face à des températures de mille quatre cents degrés Celsius (1.377° C pour être précis).

"C'est une mission dangereuse et potentiellement très enrichissante parce que la sonde solaire Parker va voler dans la couronne solaire, dans le 'halo' extérieur de gaz autour du Soleil, là où sont produits des phénomènes comme le vent solaire, les éruptions solaires et les éjections de masse coronale," explique notre spécialiste Jeremy Wilks.

Il y a beaucoup à apprendre dans cet environnement infernal, car ce qui se passe juste à côté du soleil, nous impacte vraiment ici sur terre. Nous avons tous déjà vu des images d'aurore boréales et australes quand le vent solaire interagit avec notre haute atmosphère. Et ces expulsions du Soleil peuvent en fait endommager les satellites, et même causer des pannes d'électricité dans les cas les plus extrêmes.

"Donc les scientifiques de la Nasa vont utiliser la sonde Parker pour échantillonner les champs magnétiques dans la couronne du soleil, ce qui leur permettra de mieux prévoir l'activité du soleil à l'avenir. Ils seront également aidés dans leur mission par un nouveau vaisseau spatial européen, le Solar Orbiter de l'ESA (Agence spatiale européenne), qui s'envolera plus loin du Soleil, et le prendra en photo avec un ensemble d'instruments."

Solar Orbiter est actuellement en cours de construction dans les usines Airbus au Royaume-Uni et sera lancé l'année prochaine.