Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Rohani accuse Trump de "tourner le dos à la démocratie"

Rohani accuse Trump de "tourner le dos à la démocratie"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est ce mardi à 4h00 GMT que l'administration Trump rétablira de sévères sanctions économiques à l'encontre de Téhéran. Un coup dur pour l'Iran, en proie à de graves difficultés économiques et pour son président de plus en plus isolé.

Hassan Rohani a réagi lundi dans un entretien télévisé et pointé du doigt la guerre psychologique imposée par Washington : "Ce sont Trump et son gouvernement qui ont abandonné les négociations et tourné le dos à la diplomatie. Ce qu'il fait est contre la nation iranienne, contre les intérêts nationaux de l'Iran. L'Iran est ouvert à la diplomatie si il y a de l'honnêteté dans les discussions."

Donald Trump a aussitôt répondu par un communiqué résonnant comme un nouvel avertissement, rappelant qu'il restait ouvert à un accord global.

Le rétablissement des sanctions économiques a été décidé après le retrait des Etats-Unis de l'accord historique sur le nucléaire, conclu en 2015 entre l'Iran et les grandes puissances internationales dont l'Union Européenne.

Cette dernière regrette la volte-face de Donald Trump et met en place dès mardi une législation visant à protéger les opérateurs économiques européens engagés dans des affaires légitimes avec l'Iran.