DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Plongeur mort en Corse : ses dernières photos retrouvées grâce aux réseaux sociaux

Vous lisez:

Plongeur mort en Corse : ses dernières photos retrouvées grâce aux réseaux sociaux

Plongeur mort en Corse : ses dernières photos retrouvées grâce aux réseaux sociaux
Taille du texte Aa Aa

La famille d'un apnéiste décédé en photographiant les fonds marins de Corse avait lancé un appel pour retrouver son appareil. Grâce à une mobilisation spontanée, il a été retrouvé et remis à ses proches. Un hommage à la passion du jeune homme.

Yannick Lippini, étudiant en Master d'océanographie âgé de 24 ans, était parti seul lundi 30 juillet pour prendre des photographies sous-marines à Pietracorbara, le village du Cap Corse où réside sa famille.

N'ayant pas de nouvelles de lui, ses proches se sont lancés à sa recherche. Le corps du jeune homme a été retrouvé au fond de l'eau. Yannick a été victime d'une syncope, d'après les conclusions de l'enquête.

Yannick Lippini, décédé en pratiquant sa passion : la photographie sous-marine

Pourtant, son appareil photo était introuvable, au grand désespoir de la famille proche qui a décidé de solliciter la solidarité de chacun sur les réseaux sociaux. L'appel à l'aide de la petite sœur du défunt, Marie, a été partagé plus de 7 000 fois sur Twitter.

Un album photo pour ses parents

"Nous tenons particulièrement à découvrir ses dernières photos", expliquait le 7 août dernier à Euronews la jeune Marie, qui précise que son frère est mort "en pratiquant sa passion".

"C’était son dernier jour en Corse et il voulait faire les plus belles photos possibles pour offrir un album photos à nos parents. Cela nous réconforterait un petit peu de retrouver cet appareil dont il était si fier. C’est très symbolique à nos yeux", poursuivait-elle.

Photographie de Yannick Lippini

Retrouvé flottant à la surface

L'appareil a depuis été aperçu et repêché en bon état, alors qu'il flottait à la surface de l'eau entre les villages d'Erbalunga et Petranera, au nord de Bastia. Après en avoir informé Marie sur les Twitter, la famille l'a déposé le 14 août à la gendarmerie de Corse, qui l'a remise aux proches du plongeur décédé.

Cet événement heureux intervient alors que les plongeurs de l'île de beauté avaient ratissé, en vain, la zone de noyade. Les insulaires s'étaient fait passé le mot et de nombreux habitants avaient témoigné leur soutien à la famille.

"Nous remercions infiniment toutes les personnes, famille, amis, anonymes, qui ont tout fait pour nous aider à le retrouver et notamment tous les plongeurs des clubs de Bastia et du Cap Corse qui ont cherché sans relâche dans les fonds marins", a écrit la mère du plongeur, Michèle, sur sa page Facebook.

"Nous avons été très touchés par toute cette solidarité formidable et nous vous en serons éternellement reconnaissants", conclut-elle.

Photographie de Yannick Lippini