DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Michael Phelps veut aider les personnes victimes de dépression comme lui

Vous lisez:

Michael Phelps veut aider les personnes victimes de dépression comme lui

Michael Phelps veut aider les personnes victimes de dépression comme lui
Taille du texte Aa Aa

Le recordman de médailles olympiques Michael Phelps a affirmé qu'il souhaitait aider les personnes victimes de dépression, comme lui, à s'en sortir en soulignant que sauver une vie était plus important que de gagner une médaille d'or.

"J'aimerais faire la différence et être capable de sauver une vie si je peux. Pour moi, c'est plus important que de remporter une médaille d'or", a expliqué le "roi" des piscines dans une interview à CNN.

L'Américain, dont la collection de 28 médailles olympiques contient 23 pépites d'or ramassées entre les JO de Sydney-2000 et les Jeux de Rio-2016, a été victime de dépression après chaque JO auxquels il a participés. Après Londres en 2012, il avait passé des jours enfermé dans une chambre, seul, lors de sa plus grave dépression.

"J'ai pu réaliser certaines performances incroyables dans les piscines et je me suis battu en dehors. Il y avait une partie de ma vie que je ne souhaiterais pas connaître", a ajouté le nageur américain, âgé de 33 ans.

Marié et père de deux enfants, il n'en a pourtant pas fini avec la dépression. "Il y a deux ou trois semaines, j'ai subi une dépression effrayante. Et c'est quelque chose qui va continuer d'arriver dans ma vie", a encore souligné Phelps en notant que l'aide de thérapeutes et de son épouse sont très utiles.

"(Ma femme) est tout pour moi. C'est mon rocher et elle m'aide dans la vie quotidienne. Sans elle, je ne pourrai plus vivre. Elle est quelqu'un qui m'a vraiment aidé à surmonter mes dernières dépressions", a conclu Michael Phelps.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.