Pont effondré : Rome recherche les responsables

Pont effondré : Rome recherche les responsables
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement italien est en guerre contre la société concessionnaire du viaduc de Gênes.

PUBLICITÉ

Le gouvernement italien est en guerre contre la société autoroutière du viaduc de Gênes depuis son effondrement mardi dernier. Les autorités ont annoncé leur intention de révoquer la concession de l'entreprise Autostrade per l'Italia sur le tronçon où se trouvait le pont. Le vice-Premier ministre, Luigi di Maio, a démenti les rumeurs selon lesquelles le gouvernement avait renoncé à cette décision. La sanction sera donc bien prise. Autostrade per l'Italia s'est d'ores et déjà engagée à reconstruire le pont d'ici cinq mois.

Pour Enrico Musso, économiste spécialisé dans les transports, plusieurs facteurs expliquent la catastrophe. "Il pourrait y avoir une faute d'Autostrade au niveau de la maintenance. Mais d'un autre côté, il y a sûrement une responsabilité politique compte tenu de l'absence d'alternatives à cette infrastructure."

Le pont Morandi, inauguré en 1967, était l'un des lieux de transit les plus critiqués en Italie en raison notamment du dépassement de sa capacité.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des milliers d'agriculteurs italiens manifestent pour la protection du Made in Italy

Un homme suspecté d'être membre actif du groupe Etat islamique arrêté en Italie

Matteo Salvini survit à une motion de défiance sur ses liens avec Moscou