DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gênes : un accident aux multiples causes

Vous lisez:

Gênes : un accident aux multiples causes

Gênes : un accident aux multiples causes
Taille du texte Aa Aa

L'enquête se poursuit après l'effondrement du pont Morandi, qui a coûté la vie à 43 personnes mardi dernier à Gênes.

Le gouvernement italien a engagé une procédure trois jours plus tard, pour révoquer la concession d'Autostrade per l'Italia, qui gérait l'infrastructure.

Selon le quotidien la Repubblica, il serait prêt à légiférer pour accélérer le retrait de la licence d'exploitation, mais ce lundi, le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini, a dit ne rien savoir d'un tel projet. D'après les derniers éléments, l'accident serait dû à une conjonction de facteurs,

"Nous pensons qu'il y avait une combinaison de plusieurs facteurs", indique Roberto Ferrazza, ingénieur. "L'usure des matériaux, le trafic qui a quadruplé depuis la réalisation du projet, la pollution... Le pont n'est pas tombé d'un coup, il s'est d'abord tordu, puis il est tombé, c'est pourquoi nous avons trouvé des pièces qui étaient pliées d'un côté".

Si le gouvernement met fin à cette concession, il pourrait avoir à verser jusqu'à 20 milliards d'euros à la société gestionnaire pour compenser ses investissements.