La police considère "terroriste" une attaque au couteau dans un commissariat

La police considère "terroriste" une attaque au couteau dans un commissariat
Tous droits réservés 
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

Une policière a tué lundi en état de légitime défense un agresseur armé d'un couteau dans une attaque "terroriste" contre un commissariat de Catalogne, dans le nord-est de l'Espagne, a annoncé la police.

"Nous traitons ceci comme un attentat terroriste, a déclaré le commissaire Rafel Comes de la police régionale catalane, les Mossos d'Esquadra, mais il est probable que nous aillons plus d'informations dans les prochaines heures".

"L'agente a fait usage de son arme à feu pour sauver sa propre vie". Les deux agents qui étaient dans le commissariat lors de l'attaque peu avant 6H00 du matin ont été traités par des psychologues.

Le commissaire n'a pas voulu confirmer que l'agresseur était algérien, comme l'ont déjà indiqué des sources policières, les enquêteurs voulant confirmant que les papiers d'identité algériens qu'il portait sur lui était bien les siens.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza : une frappe israélienne sur Rafah fait au moins neuf morts, dont six enfants

Espagne : manifestations contre le surtourisme aux îles Canaries

Irak : une explosion sur une base militaire de milices pro-Iran fait un mort