DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: Fekir et Lopes, du tonus pour Lyon

Vous lisez:

Ligue 1: Fekir et Lopes, du tonus pour Lyon

Ligue 1: Fekir et Lopes, du tonus pour Lyon
Taille du texte Aa Aa

L'un s'est fait une raison, après son transfert avorté à Liverpool, et l'autre veut s'acheter une conduite: le retour de Nabil Fekir et Anthony Lopes, deux des leaders de Lyon, sera scruté avec intérêt vendredi contre Strasbourg (20H45) dans une équipe sommée de réagir après sa défaite à Reims.

"Je ne sais pas s'il jouera tout le match. Il est prêt à débuter et livrer au moins une heure de très bonne qualité", confie l'entraîneur Bruno Genesio au sujet de Fekir.

"Nous avons échangé avec lui. Force est de constater qu'il n'était pas prêt physiquement (pour le match précédent). Nous avons pensé qu'il était préférable de prendre le temps même si nous aurions aimé l'avoir tout de suite", plaide-t-il.

A-t-il évacué la déception de son transfert manqué à Liverpool et les intenses émotions du titre de champion du monde avec l'équipe de France ?

"Nous en avons parlé. Il a pris du recul, voire du détachement par rapport à ces événements. Il est assez fataliste après ce qui s'est passé pour son transfert manqué, difficile à digérer. Mais il est à Lyon, chez lui, dans son club formateur qualifié en Ligue des Champions. Il y a pire", explique Genesio.

"Il a des objectifs élevés et c'est à lui de livrer une grande saison, de confirmation, pour vivre dans un an ce qu'il n'a pu vivre sur cette intersaison", poursuit-il, "sûr de son investissement pour l'OL".

- Comme capitaine -

Et évidemment, Fekir retrouve son brassard de capitaine récupéré il y a un an après le départ de Maxime Gonalons.

"Il a assumé ce rôle sur et en dehors du terrain. Je ne vois pas chez lui des attitudes me laissant penser qu'il n'assumera pas comme l'an dernier, au contraire", assure l'entraîneur de l'OL.

Le retour de Fekir (24 buts en 51 matches la saison dernière) doit redynamiser l'animation offensive de l'Olympique lyonnais en panne à Reims (défaite 1-0).

Mais son retour, probablement dans un 4-4-2, devrait faire une victime : l'avant-centre espagnol Mariano Diaz.

Celui-ci avait perdu sa place au printemps quand Fekir était revenu de blessure. Genesio avait fait confiance, avec succès, au duo Memphis Depay-Bertrand Traoré pour jouer en pointe (9 victoires en 10 matches).

Face à un adversaire laissant peu d'espaces, comme souvent au Groupama Stadium, les facultés de Fekir en dribble ou sur les phases arrêtées pourraient s'avérer décisives.

- Lopes revient aussi -

Mais l'OL va aussi avoir du renfort défensivement avec le retour de son gardien titulaire, Anthony Lopes, qui vient de purger, à cheval sur deux saisons, une suspension de cinq matches pour son implication dans les incidents de l'après-match OM-OL (2-3), le 18 mars.

"Je récolte ce que j'ai à récolter, ce que je mérite. J'ai pas mal les boules et ça me permettra aussi d'avancer humainement, de voir les choses différemment", a reconnu, au début du mois, Lopes souvent épinglé dans les coups de chaud ces deux dernières saisons.

"En dehors de ses qualités, il a un rôle de leader. Il est l'un des plus anciens; il a une personnalité. Je l'ai trouvé impatient, dans le bon sens. Il a tiré les leçons de la saison dernière", affirme Bruno Genesio.

"Il a fait un vrai travail là-dessus et cela va l'aider à avoir plus de maturité et d'efficacité", espère encore le technicien qui lui a, en outre, "enlevé le poids" d'être vice-capitaine, rôle confié au défenseur brésilien Marcelo.

"Je lui ai rendu service. Il a besoin de rester concentré sur son jeu. Cela lui a peut-être coûté ses cinq matches de suspension d'avoir à assumer des choses. Il l'a bien compris", estime l'entraîneur ravi de retrouver, avec Fekir et Lopes, deux pièces-maîtresses capables de faire basculer un résultat.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.